Tous les articles par Michel

Le renforcement musculaire général

De la séance de PPG aux séances d’abdos – gainage…

Souvent vécu comme une corvée par nombre d’entre nous, ces séances de préparation sont pourtant indispensables et complémentaires à notre entrainement de coureur à pieds.

Cela est encore plus vrai pour nous traileurs que pour les coureurs sur route, confrontés à des terrains accidentés et pentus, il est nécessaire de développer notre puissance musculaire pour faire face à ces changements parfois brusques. De même, la nature du terrain rend nos appuis parfois instables ce qui impose d’être fort sur ses pieds.

Nous pourrons distinguer deux types de séances :

  • Les fameuses séances de PPG : Préparation Physique Générale, réalisées sur le terrain lors d’une séance d’entrainement normale
  • Les séances d’abdos – gainage, que l’on peut réaliser au choix en salle ou bien sur la moquette au pied du lit…

La séance de PPG classique :

A réaliser au stade ou sur votre lieu d’entrainement, après un footing d’échauffement de 20 à 30 minutes comprendra des exercices variés permettant de développer des capacités qui ne le sont pas directement par la simple course à pieds.

Par rapport aux coureurs sur route, le traileur accordera un peu plus d’importance à certains types d’exercices, particulièrement bénéfiques pour notre pratique.

– Le travail de pieds :

Elément indispensable à nous traileurs, permet de dynamiser notre foulée et de se préparer à faire face à toutes les imperfections du terrain. Aux traditionnels montées de genoux et talons fesses, nous insisterons plus particulièrement sur les foulées bondissantes en cherchant à bien monter le genou opposé. Auxquelles nous pourront également ajouter quelques séries de petits bonds pieds joints et des séries de cloche-pieds. Ce travail permettra de faire travailler les chevilles et de les dynamiser.

– Les montées d’escaliers :

Tout particulièrement indiqué pour nous traileurs, cela permet de combiner différents exercices de pieds (cloche-pieds, bonds pieds joints) avec un travail des quadriceps fort utile dans les côtes.

– côtes courtes :

Choisir une côte moyenne et effectuer des répétitions de 20 secondes environ en prenant bien le temps de récupérer dans la descente. L’objectif étant de travailler en puissance sur les quadriceps..

– Le travail d’abdos – gainage :

Lorsque le temps le permet la séance de PPG peut se conclure par une dizaine de minutes d’abdos gainage, à pratiquer sur les bords de la piste ou dans l’herbe, avant de conclure par 10 à 20 minutes de footing tranquille.

On insistera plus sur ce type de séance en début de cycle de préparation pour un évènement particulier ou bien lors de la reprise après une coupure. On programmera alors une ou deux séances par semaine pendant 3 ou 4 semaines minimum. Au delà, ne relâchez pas vos efforts pour autant. On a tôt fait d’oublier ce type de séances peu réjouissantes, mais il faut se faire force et conserver une séance de ce type au moins tous les 15 jours, et ceci tout au long de l’année.

La séance abdos-gainage :

A réaliser chez soi tranquillement le matin, le soir ou lorsque l’on a un petit moment devant soi. Extrêmement bénéfique et selon moi indispensable à votre progression, elle vous permettra de vous renforcer au niveau des quadriceps, et d’améliorer votre posture ainsi que votre économie de course. Un corps bien gaîné ne s’affaissera pas lors de l’impact du pied sur le sol et vous permettra de récupérer un maximum d’énergie lors de la phase d’impulsion. Les bénéfices seront multiples en terme de posture et de tenue dans le temps au fil des kilomètres.

Si bien sûr on mettra l’accent sur ce type de séance lors de la phase initiale de préparation, au rythme de 2 à 5 séances par semaine, il sera nécessaire de continuer tout au long de la saison au minimum une fois par semaine afin de conserver les acquis.

Avant de commencer la séance, il est nécessaire de s’échauffer un minimum, ne faites jamais de séance totalement à froid, au saut du lit ! Cet échauffement peut-être réalisé sur un stepper ou vélo d’appartement pendant 10 à 15 minutes à allure et puissance très modérés.

– Les abdos :

Variez les plaisirs dans la large palette des exercices possibles : crunch, pédalage, battements de pieds,… afin de faire travailler tous les muscles de la sangle abdominale. Une sangle abdominale tonique vous assurera une bonne dynamique de course. Il ne s’agit pas non plus de sculpter les plaquettes de chocolat, notre spécialité reste néanmoins la course !!

– Le gainage :

En complément indispensable aux exercices précédents le gainage permet de travailler les muscles latéraux et du dos, afin d’obtenir une homogénéité entre l’avant et l’arrière. On pratiquera principalement deux exercices : le premier, sur le ventre jambes tendues en appuis sur les pointes de pieds et sur les avant bras. Position à tenir une minute en statique avant de passer à la suivante. Le second, gainage latéral, sur le coté. en appui sur l’avant bras et le bord du pied, jambes et corps tendu. Vous pouvez faire une à 3 séries en alternant les différentes positions. Pensez également à faire travailler vos ischios : sur le dos, jambes tendues en appuis sur les talons et les coudes, levez un pied et gardez la jambe à 90° pendant quelques secondes et alternez avec l’autre jambe pendant 1 à 2 minutes.

– Le travail des quadriceps :

Elément clé de notre séance, le travail des quadriceps vous permettra de gagner en puissance lors des passages en côte. Le fameux exercice de la chaise : dos contre un mur, en position assise (sans chaise !!) les cuisses à 90° par rapport aux jambes, à répéter par séries de 30″ à 1′ de 3 à 6 fois avec 30″ de récupération entre les séries. Après la dernière série, faites quelques sauts de grenouille et/ou étirements des ischios afin de détendre les muscles mis à rude épreuve par cet exercice.

Autre exercice, à réaliser sans charge additionnelle, des séries de squats 20, 30,.. ou plus pour travailler en mode dynamique.

– travail des mollets :

Peu d’exercices sont proposés pour les travailler, et pourtant qui n’a jamais souffert des mollets lors d’une montée rude ? Pour les travailler, le mieux est de se mettre debout et de se hisser sur la pointe des pieds, maintenir la position 1 ou 2 secondes et recommencer.. par séries d’une dizaine de répétitions au début et plus avec l’habitude. Vous pouvez corser la chose en faisant le même exercice sur une seule jambe. Egalement possible, faites l’exercice sur le bord d’une marche d’escalier (mettez vous en bas de l’escalier pour éviter les mauvaises surprise en cas de déséquilibre !!). L’avantage sur le bord de l’escalier est de vous permettre de travailler la flexion de la cheville dans les deux sens…

– Le haut du corps :

Il ne faut pas non plus négliger le travail du haut du corps, même si cela est moins important. Pour ce faire, si vous disposez d’un stepper ou rameur, n’hésitez pas à travailler quelques minutes en travaillant principalement avec les bras. Quelques séries de pompes ne vous ferons pas de mal non plus.

En conclusions :

Passé un certain cap dans votre entrainement, il devient indispensable de s’adonner régulièrement à ce type d’exercices afin de se renforcer musculairement d’une manière qu’il n’est pas possible de travailler directement en courant. Cela vous amènera à une meilleure posture, une meilleure absorption des chocs et une foulée plus efficace…


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (11 votes, average: 8,64 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Diagonale des Fous 2013 – Inscriptions mode d’emploi

Dernière minute : pour des raisons techniques, la date des inscriptions est reportée au lundi 25 février 2013 à partir de 7H du matin heure française…

La Diagonale des fous 2013 aura lieu du 17 au 20 octobre 2013 sur l’île de la Réunion, mais avant d’être en mesure de s’y frotter un premier combat attend celles et ceux qui rêvent de parcourir les quelques 160 kilomètres et 10000m de D+ de cette course mythique.

Seulement 2600 athlètes des quatre coins du Monde auront la chance de participer à cette 21ème édition de la Diagonale des fous. Parmi eux 1600 athlètes réunionnais se battront, probablement par tirage au sort, pour décrocher le précieux sésame.

Pour les athlètes de métropole, seulement 940 places seront mises à disposition, autant dire qu’il n’y en aura pas pour tout le Monde ! Il est fort probable que ces 940 places s’arracheront en quelques jours, voir quelques heures, ou même bien moins encore !

Malgré tout, pour éviter les hécatombes d’abandons des éditions précédentes, l’organisation met en place pour cette édition 2013 un système de points, comme pour l’UTMB, mais heureusement pour nous, (enfin je veux dire pour moi !!) nettement moins contraignant que celui de l’UTMB.

Le système de calcul retenu est original mais néanmoins relativement simple à comprendre. Pour pouvoir prétendre participer à la Diagonale des fous 2013 il faudra pouvoir justifier d’un capital de 85 points, acquis en une seule épreuve entre le 1/01/2011 et le 31/07/2013. Le décompte des points étant un mixte entre distance parcourue et dénivelé.

Les points acquis lors d’une épreuve de trail se décomposent comme suit : 1 point accordé par km de course parcouru et un point par tranche de 100m de dénivelé positif.

Exemple : un 100km plat rapporte donc 100 points mais un 80km avec 2000m de dénivelé rapporte 80+20 = 100 points également.

Mais attention, pour qu’une épreuve puisse être comptabilisée, il est nécessaire d’en avoir été finisher… c’est la moindre des choses !

Ce système, que certains jugeront peut-être excessif est à mon avis très juste, ni trop facile, ni trop difficile. La Diagonale des fous est une épreuve difficile, peut-être LA plus difficile et elle se mérite. Ce n’est à mon sens pas juste qu’une personne n’ayant jamais couru plus d’un marathon prenne la place d’un traileur expérimenté. Pour ceux d’entre nous qui ont une bonne expérience du trail, cela ne devrait être qu’une simple formalité de réunir les points nécessaires. Pour les autres, soyez humbles et augmentez progressivement la difficulté, votre expérience de la course n’en sera que meilleure…

Si vous remplissez ces conditions ou bien pensez être en mesure de les remplir au plus tard le 31 juillet 2013 (c’est juste 2 jours après la 6000D, épreuve largement qualificative, pour les retardataires, ça sera la dernière chance !) vous pouvez noter dès à présent dans votre agenda la date du lundi 18 février.

En effet, les inscriptions seront ouvertes à partir du lundi 25 février à partir de 10 heures (heure locale) soit… 7 heures en France. Alors soyez prêt pour franchir la première barrière horaire de la Diagonale 2013 !!

Petite astuce personnelle (Chut, ne le dites à personne…) je vous suggère de créer dès à présent votre compte utilisateur sur le site du Grand raid de la Réunion afin de ne pas subir les ralentissements que le serveur de l’organisation ne manquera pas de subir Lundi prochain….

Je vous souhaite bonne chance à tous et espère faire parti des heureux élus qui participeront à cette épreuve mythique.

 


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Foulées de Vincennes – 10 km

Dimanche 3 Février 2013 – Vincennes

Cela faisait quelques années que je ne m’étais pas risqué sur cette distance, bien trop courte à mon goût,  loin, très loin de ce qui constitue mes objectifs prioritaires. Alors pourquoi venir courir les Foulées de Vincennes ? Peut-être pour évaluer les progrès réalisés (mon dernier 10km remonte à 2 ans et mon unique perf correcte sur la distance remonte à 2008… aux foulées de Vincennes !).

Retrouvez ici les Résultats des Foulées de Vincennes

De plus, ayant pour objectif de travailler ma vitesse sur les 2 premiers mois de l’année, l’idée pouvait donc paraître cohérente et intéressante. Les conditions météo du jour, étaient parfaites pour faire une bonne course, certes il faisait un peu frais, mais les nombreux rayons de soleil étaient suffisant pour nous réchauffer !

La réalité fût tout autre !! Légèrement souffrant d’une cheville depuis l’Ice Trail, mon programme d’entrainement de ces dernières semaines s’est trouvé fortement allégé. Et si la cheville a été plutôt sympa, il en fût tout autrement des vilains petits microbes qui m’accompagnent depuis maintenant quasiment deux semaines..

A cours de préparation, et légèrement diminué physiquement, je ne m’attendait donc pas à des miracles ce matin. Le départ fût pourtant bon, même un peu trop rapide sans doute : 1er km bouclé en 3’39”. Je réussi à maintenir une bonne cadence jusqu’au 4ème km avant de commencer à faiblir un peu. 19’10” au 5 km… ce qui a n’en pas douter est à ce jour ma meilleure perf sur 5 km.

Mais je vais vite déchanter et payer cache mon manque de condition physique ainsi qu’une première partie de course un brin trop optimiste.

Le 6ème kilomètre me paraît extrêmement long, et je commence à perdre pied. Je le bouclerai en 4’05”. Le 7ème sera encore pire en 4’07”. Malgré tout, je serre des dents et tente de limiter l’hémorragie, parviens à maintenir l’allure aux alentours des 4′ au km jusqu’à la ligne d’arrivée.

Au final, je termine en 39’25” à la 383ème place (sur un peu plus de 4000) soit à un peu plus de 30″ de ma meilleure perf…

Malgré tout, ce fût un bon entraînement et une course agréable.


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Ice Trail 2013 – Saint Martin du Tertre

Saint Martin du Tertre – Ice Trail 2013 – 30km

Dimanche 20 janvier 2013

Cette édition 2013 de l’Ice trail portait bien son nom ! Après la boue de l’an dernier, nous avons eu le droit à un magnifique trail blanc… et ceci à seulement une trentaine de kilomètres de Paris !!

On se serait cru en pleine montagne en ce dimanche matin, où cette belle campagne était totalement recouverte d’un épais manteau neigeux, qui nous accompagnera tout au long des 30 kilomètres de cette course nature.

Les résultats complets sont ici : Résultats Ice Trail 2013 

ainsi que les résultats du 15km

Premier défi :

Le premier défi, et non le moindre, de ce dimanche matin, fut pour beaucoup de parvenir jusqu’au village de Saint Martin du Tertre, situé au nord de Paris dans le Val d’Oise, nombreux furent piégés par les routes enneigées et eurent du mal à rejoindre le départ.

Pour notre part, nous avons mis une bonne heure et demie pour parcourir les quelques 35 kilomètres qui nous séparaient du lieu de cet Ice Trail, tôt ce dimanche matin, aucune route, départementales, nationales et autoroutes n’étaient dégagées, et c’est à pas de fourmis que nous avons rejoins Saint Martin.

Une fois sur place, il fallait encore parcourir deux bons kilomètres à pieds dans les champs pour rejoindre le stade, lieu du départ.

Arrivé sur le stade à 8h55, juste le temps d’attraper mon dossard, de me changer dans la neige en catimini et de rejoindre au plus vite la ligne de départ. L’année dernière les organisateurs avaient attendus 20 bonnes minutes pour permettre aux retardataires de rejoindre le départ, mais cette année, malgré des conditions extrêmes, aucune pitié ! Le départ a été donné à 9h10… Pas cool sur ce plan là les gentils organisateurs !!

La course

Etant parvenu à m’équiper en un temps record, je réussi à me positionner aux avants poste du peloton juste avant le top départ. Dans les premiers mètres, je me positionne en avant du peloton, mais dès le premier léger faux plat montant je commence à perdre quelques places.

les trois premiers kilomètres sont faciles, plutôt descendants et je conserve un bon rythme aux alentours des 15km/h mais devant moi, cela va encore bien plus vite. Je m’économise un peu car je sais que la première montée sera bien difficile, encore plus que prévu avec une adhérence très limitée !!

La première grosse côte arrive au km 3. Je gère ma montée tranquillement et laisse passer quelques furieux, pas question de laisser toutes ses forces dans ce premier mur, d’autant que les débuts de courses sont souvent difficiles pour moi, et que je n’ai repris l’entrainement que depuis 15 jours.

La forêt enneigée est magnifique et je profite, un peu, de ces paysages somptueux que nous n’avons que rarement l’occasion de voir dans notre région. Une fois les premières difficultés franchies, le chemin se fait un peu plus large et légèrement en descente, l’occasion de reprendre un peu mon souffle et de rattraper quelques concurrents. Aujourd’hui je suis, comme souvent, très à l’aise dans les descentes, et la neige ne ralenti absolument pas ma progression. Mes lacunes du jour se situent plutôt dans les secteurs montants, où mon manque d’entrainement en côte de ces derniers temps se fait rapidement sentir !!

Globalement le balisage est très bien réalisé, et comme indiqué lors du briefing, tous les changements de directions sont indiqués par une première rubalise, puis une seconde à l’intersection. Ceci ne m’empêchera pas de passer tout droit dans une descente rapide et de manquer un virage vers le km 10. Heureusement rappelé à l’ordre par mon suivant immédiat, je ne ferais que quelques mètres en trop !!

La suite du parcours est une alternance de montées et de descentes, et je fais le yoyo avec les coureurs qui m’entourent, ils me déposent dans les montées et je les distance dans les descentes, et ça va être comme cela jusqu’au bout du parcours !!

Au km 18, nouvelle petite erreur de parcours qui heureusement ne me fera perdre que 200m environ, au moins une bonne dizaine de coureurs se sont trompés devant moi et on fait machine arrière. Chanceux sur ce coup là, j’ai limité la casse, mais néanmoins une petite dizaine de concurrents en auront profité pour me repasser devant !!

Remotivé par cet aléas, je récupère rapidement les quelques places perdues, avant d’aborder l’une des côte les plus difficiles, au cours de laquelle, quasiment scotché, arrêté dans la neige, je reperdrais nombre de places.

Puis vinrent quelques kilomètres de répit dans une portion plutôt descendante qui me permet de reprendre mon souffle et un rythme correct avant d’aborder les dernières grosses difficultés.

Nous arrivons alors au niveau du ravitaillement, que je passe sans m’arrêter. Dernier petit piège à la sortie du ravito, certains ont continué tout droit dans une grande descente alors qu’il fallait bifurquer sur un petit chemin parallèle. Cette fois je ne tombe pas dans le piège et poursuis ma route sur le bon tracé. il ne reste plus que 6 kilomètres environs.

Une dernière grosse bosse à franchir, dans une ascension très glissante, obligé de m’agripper à un 4×4 de la sécurité civile venu s’embourber là on ne sait trop comment ! Sans doute la bosse de trop, une fois parvenu en haut, impossible de relancer la machine. Pourtant il ne reste que 2 petits kilomètres en faux plat montant.

La machine est en panne, plus de jus, plus d’essence, tour à tour une dizaine de concurrents me déposent là, sur place, à seulement quelques encablures de l’arrivée. Je commence très sérieusement à regretter mon choix de chaussures !! Je suis parti avec les Supernova Riot 4 Gore Tex, certes elles m’ont garanti de garder les pieds au sec, mais elles sont tellement lourdes à porter que je n’y arrive plus. J’aurais sans doute mieux fait de partir avec les Adizero XT4, j’aurais eu les pieds détrempés et gelés, mais au moins je n’aurais pas eu cette douloureuse sensation de courir avec des boulets accrochés aux pieds !

Finalement, j’entrevois la ligne d’arrivée, il ne me reste que quelques secondes pour la franchir avant d’atteindre la barre symbolique des 3 heures de course. Dans un dernier sursaut d’orgueil, une dernière relance, je parviens à franchir cette ligne juste quelques secondes avant en 2H59’49” (temps officiel, car à ma montre cela a donné 2H59’33″…)

A ma grande surprise, je me retrouve néanmoins classé à une honorable 36ème place de cet Ice Trail, de quoi regretter le coup de trafalgar des derniers kilomètres qui me coût pas moins d’une dizaine de positions !! Mais ne soyons pas plus royaliste que le Roi, pour une course de reprise et dans ces conditions, ce n’est déjà pas si mal, en tout cas mieux que l’année dernière….

Il va néanmoins falloir travailler beaucoup pour retrouver le niveau de fin d’année dernière et retrouver de la puissance,… et perdre 2-3 ptits kilos superflus…

 

 


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Test cuissard Salomon Exo S-Lab II

Cuissard de compression Salomon Exo S-Lab

Cela fait quelques années que je suis adepte des cuissards de compression, jusqu’à présent fidèle à la marque Skins (dont je présenterai les produits dans un autre article) j’ai voulu tester ce Salomon Exo S-Lab II, dont on m’avait tant venté les mérites.

Je dois avouer que dans un premier temps j’étais plutôt sceptique, mais il me fallait un cuissard de couleur claire pour affronter les fortes chaleurs de l’été… alors celui là étant blanc, c’était le parfait cobaye.

cuissard-exo-slabDès le premier essayage je me suis rendu compte que j’avais à faire à un produit très différent de ce que j’avais connu jusqu’ici. En effet, on sent très bien que la compression est très localisée en des points spécifique, elle assure un excellent maintien au niveau des quadriceps.

Ce cuissard Exo S-Lab avec son slip intégré colle bien à la peau et est assez agréable à porter, mais faites quand même attention aux frottements à l’entre-cuisse lors de sorties longues, pour lesquelles je recommande l’usage d’une crème anti-frottements.

A l’usage, en entrainement ou compétition, on sent réellement l’apport de la compression qui renforce la stabilité au niveau des cuisses, les effets sur la posture sont aussi remarquables et changent notre appréhension du terrain de manière positive.

Très léger avec son slip intégré le cuissard Salomon Exo S-Lab permet une bonne évacuation de la transpiration ce qui me permet de rester quasiment au sec malgré une transpiration naturellement abondante en ce qui me concerne.

La petite poche ventrale permet de transporter une petite fiole d’eau ou bien un ou deux gels énergétiques. Personnellement je n’utilise que très peu les poches arrières car avec les secousses de la course les objets que l’on met à l’intérieur ont tendance à s’échapper….

7hameaux-01Conclusions :

Le seul point négatif de ce produit… c’est son prix, qui comme pour la plupart des produits Salomon est assez élevé, à 110 € le bout, on y réfléchi quand même à deux fois. Malgré tout cela reste un très bon investissement qui m’accompagne dorénavant dans pratiquement toutes mes courses (excepté lorsqu’il fait très froid, auquel cas j’opte pour mon Skins a400…)

Faites également attention à la taille lors de votre achat, car c’est un vêtement qui se porte très prêt du corps, faute de quoi vous n’en tirerez aucune efficacité. Dans ce domaine, Salomon a tendance à tailler assez large, personnellement, je l’ai acheté en taille S alors que je fais un bon 40… et il est presque trop grand pour moi…


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (9 votes, average: 7,11 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Championnat de France de Trail 2013 à GAP !!

Ce qui n’était plus vraiment un secret depuis quelques temps est désormais chose officielle. Le championnat de France 2013 aura bien lieu à Gap lors du trail Gapen’ Cimes les 5 et 6 octobre prochain.

La ville de Gap accueillera donc les premiers championnats de France de Trail dans ce nouveau format sur une seule course. Un tracé exigeant entre le parc national des Ecrins et le lac de Serre-Ponçon au coeur des Hautes Alpes.

Les deux épreuves de ce championnat de France réuniront les meilleurs traileurs français, que ce soient les spécialistes du court ou bien du long.

Le championnat de France de Trail longue distance sera couru sur le Trail des Edelweiss, sur une distance de 48km et 3000m de dénivelé positif. A n’en pas douter, cette épreuve sera très sélective et laissera la part belle aux profils de coureurs typés “montagne”.

Le Trail des crêtes sera quand à lui le théatre du championnat de France de trail court. Courue sur 25km et 1500m de dénivelé, cette épreuve sera tout aussi exigeante et difficile.

Calculez votre feuille de route et vos temps de passage  :

Calcul Championnat de France trail long – trail Edelweiss

Pour ceux qui souhaitent s’inscrire ou bien s’informer sur cette magnifique épreuve, suivez le lien :

Trail Gapen’ Cimes 2013

 Malheureusement, en ce qui me concerne, il est fort probable que je ne puisse être de la fête, car si tout va bien, je serai, début octobre, en pleine préparation pour la Diagonale des Fous, une course qui me tient tout particulièrement à coeur !

16/09 : Ne pouvant me rendre à la Réunion pour la diagonale des fous, je serais bel et bien présent au championnat de France de trail long à Gap le 06 octobre.


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (1 votes, average: 7,00 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Vidéo Trail de la côte d’Opale 2012

Trail de la côte d’Opale 2012

Vidéo officielle du trail de la côte d’Opale 2012. Retour sur une épreuve fantastique du trail tour national 2012, marquée par des conditions climatiques éprouvantes : un temps magnifique et une température supérieure à 30°. L’été s’est prolongé en ce début septembre !


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (1 votes, average: 10,00 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Test T-Shirt Salomon Exo S-Lab Sensifit

T-shirt de compression Salomon S-Lab

Si j’étais adepte depuis quelques années déjà des cuissards de compression pour soulager mes petites gambettes, je n’étais pas vraiment convaincu par l’utilité d’un vêtement de compression pour le haut du corps.

Malgré tout ma curiosité a finalement pris le dessus et je me suis laissé tenté par le t-shirt Salomon Exo S-Lab. Et je ne fût pas déçu par les capacités étonnantes de ce t-shirt, que je ne quittes plus depuis que je l’ai essayé.

La compression utile ou futile ?

Sans hésiter, je peux désormais affirmer que les bienfaits de ce type de textile sont bien réels. De nature sceptique j’ai fait de nombreux tests qui me permettent d’affirmer aujourd’hui que le port du T-shirt Exo S-Lab améliore l’oxygénation : je constate un gain de 3 à 5 pulsations par minutes sur un effort équivalent dans des conditions équivalentes entre un t-shirt classique et le S-Lab. La compression surtout concentrée au niveau de la cage thoracique a effectivement des effets bénéfiques.

La compression ciblée aide également à se tenir plus droit, et donc intrinsèquement à respirer mieux, donc à ménager sa monture.

Autre avantage :

Très léger, conçu dans une maille très aérée, le t-shit Exo S-Lab évacue remarquablement bien la transpiration, mieux que tout ce que j’ai connu jusqu’à présent.

Ayant naturellement des soucis de transpiration excessive, j’ai une fâcheuse tendance à prendre froid au moindre courant d’air, ce qui m’oblige souvent à avoir recours à un coupe vent, même lorsque les températures sont douces.

Depuis que j’utilise ce t-shirt, je n’ai plus besoin de coupe vent dès l’instant que la température avoisine les 10°. Je suis également en mesure de couvrir un trail longue distance sans avoir besoin de me changer en cours de route.

Le moindre filet d’air permet à la transpiration de s’évaporer et au textile de rester pratiquement sec.

Conclusions :

Même si je trouve que le prix 90€ est un peu élevé pour un t-shirt (j’étais jusqu’à lors habitué à courir avec les t-shirts techniques glanés ici et là sur mes différentes courses…) je trouve que cela les vaut bien. Les photos mises en ligne sur mon site peuvent en témoigner : depuis que je l’ai essayé, je ne le quitte plus, et il m’accompagne sur toutes mes courses.

Dernière remarque concernant le choix de la taille. C’est un vêtement de compression, qui se porte donc prêt du corps et il ne faut pas hésiter à prendre une taille en dessous de ce que l’on prendrait pour un t-shirt classique. Personnellement, j’ai opté pour la taille S, et pourtant je suis un peu plus épais qu’une crevette !!


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (7 votes, average: 7,29 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


A vendre Occasion Adidas supernova Riot 4 M – taille 44 – 80€

Je mets en vente une paire de chaussures trail Adidas Supernova Riot 4 M de couleur orangée portée pendant environ une semaine à l’occasion de mon test produit Adidas Supernova Riot 4 M de novembre dernier.

Les chaussures, de couleur orangée et de taille 44 sont comme neuve, portées pendant moins de 100 km, elles sont fournies dans leur boîte d’origine.

Prix : 80€ frais de port en colissimo suivi inclus

pour informations, le prix neuf est de 125€


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (1 votes, average: 10,00 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


A vendre occasion Salomon XT-S Lab 5 – taille 44 – 115€

Je mets en vente une paire de chaussures Trail Salomon XT-S Lab 5 en taille 44, utilisée pendant une semaine à l’occasion de mon test produit : Test Salomon XT-S Lab 5

Portées moins de 100 kilomètres, elles sont comme neuves, envoyées dans leur boîte d’origine

Prix : 115 € frais de port en Colissimo suivi inclus

Pour informations, le prix boutique est de 170€.

 


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (1 votes, average: 10,00 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Mon calendrier 2013

A n’en pas manquer, 2013 sera une grande année de trails pour moi, avec des objectifs ambitieux et un programme relevé en termes de difficultés. Contrairement à l’année précédente, je privilégierai la qualité à la quantité et mon programme devrait comporter environ une quinzaine d’épreuves (contre 23 l’an passé), avec 7 épreuves de plus de 50 km contre seulement 4 l’année dernière.

Ce programme s’articule autour de 4 grands axes qui sont :

  • Le Trail Tour National long
  • Le raid du Morbihan
  • La diagonale des fous
  • La Saintélyon

Le TTN 2013 Long :

Après avoir découvert ce circuit l’année dernière et participé à deux épreuves, je ferai de ma participation à ce challenge l’un de mes principaux objectifs de l’année. Même si je ne pourrais probablement pas participer à l’épreuve du championnat de France, je viserai une place dans les 30 premiers au scratch et dans les 15 en vétéran.

Pour cette saison je participerai aux épreuves suivantes :

Eco-trail de Paris – 80 km, le 16 mars. Depuis le temps que je voulais la faire, cette année ça y est, j’y serai ! Petite déception cependant car je viens d’apprendre que l’arrivée ne serait pas jugée en haut de la tour Eiffel cette année, pour cause de travaux… il me faudra donc patienter encore une année supplémentaire pour vivre cette expérience…

Les gendarmes et les voleurs – 68 km – Ambazac, le 19 mai. Ce sera une découverte pour moi qui n’ai encore jamais participé à cette épreuve.

La 6000D, La Plagne – 63 km, le 27 juillet. L’année dernière, les conditions météo de dernière minute nous on empêché de monter jusqu’au glacier, si mes jambes ne s’en sont pas plaintes, j’espère vraiment que cette année nous pourrons profiter de ce passage dans les neiges éternelles.

Le trail de la côte d’Opale, Wissant – 62 km, le 8 septembre. Si la chaleur et les dunes molles ont rendus ma fin de course difficile l’année dernière, je reviens en 2013 avec l’ambition de faire encore mieux que ma très belle 23ème place de 2012.

Le Raid du Morbihan – 29 juin

Pour ceux qui me connaissent, il est inutile de présenter cette épreuve qui représente toujours mon objectif principal de l’année. Après une très belle course en 2012 et un nouveau record personnel, j’aurai à coeur de faire encore mieux en 2013 et espère entrer dans le top 15, voir le top 10 à l’arrivée.

La diagonale des Fous – 19-20 Octobre

Depuis que je pratique la course nature, c’est un rêve que de pouvoir un jour participer à cette épreuve qui pour moi représente l’ultime accomplissement du traileur. Mais une telle épreuve ne s’improvise pas, et je tenais absolument à être prêt avant d’oser affronter le mythe. Si je commence à trouver de bon repères sur des distances de 80 km, qu’en sera t-il sur le double ? avec en plus pratiquement 10000m de dénivelé ? Je n’en sais rien, je fonce dans l’inconnu et c’est aussi cela qui me plait !!

Difficile de parler d’objectif lorsque l’on aborde une telle épreuve pour la première fois, le principal sera bien sûr de terminer, ensuite pour ce qui est du classement et du temps de parcours, mieux vaut ne pas trop s’aventurer à faire des pronostics !!

La Saintélyon – 8 décembre

Après l’édition 2012 qui à ce jour représente probablement mon meilleur résultat en trail longue distance, que dire de mes ambitions pour 2013 ? Il sera probablement difficile de faire mieux, mais comme il faut être ambitieux, j’espère être en mesure d’accrocher le top 50 cette année, mais cela dépendra de beaucoup de choses, à commencer par la manière dont j’aurai récupéré de la Diagonale…

Mon programme complet :

– 13 janvier                Championnat départemental Cross long Vétéran

– 20 janvier                 Ice trail, Saint Martin du Tertre – 30 km

– 3 mars                     Semi marathon de Paris

– 16 mars                   Eco-trail de Paris

– 7 avril                       Marathon de Paris

– 19 mai                     Les gendarmes et les voleurs – Ambazac

– 29 juin                     Raid Golfe Morbihan

– 27 juillet                   6000D La Plagne

– 8 septembre           Trail de la côte d’Opale, Wissant

– 29 septembre         Paris Versailles

– 19 octobre              La diagonale des Fous, La Réunion

– 10 novembre          Ptiot Sparnatrail

– 8 décembre           Saintélyon


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (1 votes, average: 7,00 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


A vendre Occasion Adidas Adizero XT3 – taille 44 – 45€

Vends paire de chaussures Adidas Adizero XT3 en parfait état, utilisé pendant environs un mois en entrainement et compétition.

Kilométrage parcouru : 150km.

Pointure 44, couleur orangée

Prix : 45€, frais de port en colissimo suivi inclus


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


2012 : Le Bilan

Bilan sportif de l’année 2012

2012 fût une année riche en évènements et globalement les résultats furent largement à la hauteur de mes espérances. Comme tout parcours, il y a bien eu quelques déceptions, mais également quelques bonnes surprises.

Résultats courses :

– 19ème du Raid du morbihan – 86 km

– 23ème du Trail de la côté d’Opale – Circuit TTN long

– 32ème Ptiot Sparnatrail – Circuit TTN Court

– 77ème de la Saintélyon (25ème VH1) sur plus de 6000 participants et 4000 arrivants

 

Classements challenges :

– Trail Tour National Long : 67ème au scratch, 24ème vétéran avec seulement 2 courses courues (4 maxi)

– Trail Tour National Court : 57ème au scratch, 19ème vétéran avec 3 résultats sur 5 possibles

– Challenge vert de l’Essonne : 12ème au scratch, 6 vétéran 1

 

Podiums :

– Foulées des thermes, Forges les bains – 9ème au scratch et 3ème VH1

– Course des châteaux de l’Isle d’Adam – 12ème au scratch et 2ème VH1

 

Rendez-vous est pris en 2013 pour essayer de faire aussi bien, ou voir encore mieux.


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Dernier Défi 2012 accompli !

3360 km en… 366 jours

Soit une moyenne de 10 km  par jour durant toute l’année

En marge de mon programme de compétition, voilà l’ultime défi que je m’étais fixé pour cette année 2012. Idée saugrenue qui a germée dans mon esprit en début de saison et qui m’aura servi de fil conducteur pendant plusieurs mois. Comme pour tout défi, avec des périodes de doutes, où le retard accumulé sur l’objectif laissait présager une fin difficile, aux moments, plus rares, où le retard rattrapé et même un peu d’avance me permettaient d’envisager la fin plus sereinement.

Une baisse de forme fin novembre, venant jeter le doute sur l’issue du défi, aux derniers jours où je comptais les kilomètres restants, n’ayant d’autres buts que d’en finir au plus vite.

Et enfin ce samedi la délivrance tant attendue !! derniers kilomètres qui se sont tant fait attendre et voici le bilan final :

3362,37 km parcourus en un an… soit une moyenne quotidienne de 10km… et 6m

Mission accomplie !!

Bilan complet :

  • 3662,37 km accomplis en un peu plus de 310 heures
  • 30 km de dénivelé positif, soit 3,4 fois l’Everest !!
  • 246 sorties, soit pratiquement 5 par semaines
  • 23 compétitions pour un total de 681 km
  • 75 sorties de 15 kilomètres et plus
  • dont 35 de plus de 20 km
  • dont 11 de plus de 30 km
  • dont 1 marathon et 4 trails de plus de 50 km

Rendez-vous donc en 2013 pour de nouvelles aventures et de nouveaux défis, qui à n’en pas manquer seront encore plus grands et difficiles à accomplir…


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Vidéo de la Saintélyon 2012

La Saintélyon 2012 en vidéo

Reportage vidéo de l’édition 2012 de la Saintélyon diffusé sur la châine Sport+. Cette édition méritera bien son nom et n’aura pas déçu les puristes, amateurs de froid et de neige.

La première partie de la course sera marquée par le froid glacial mais surtout par une épaisse couche de neige d’environ 30cm qui par endroit aura fait place à de dangereuses plaques de verglas. Après Sainte Catherine, la neige fera place à la boue, histoire de compliquer encore un peu le travail…

 


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :