Garmin Forerunner 920XT : le test

Test de la Forerunner 920XT : Le must du cardio-GPS

Depuis l’annonce de sa sortie, je trépignais d’impatience à l’idée d’essayer cette nouvelle montre qui devait remplacer l’illustre 910XT dont je ne tarirais pas d’éloges ! J’ai bien tenté de résister, mais à l’approche des fêtes, et en manque d’idées cadeaux, j’ai craqué et me suis offert cette petite bombe de technologie !

Après avoir testé tous les modèles haut de gamme de chez Polar et Suunto, ne manquait plus que cette Garmin 920XT pour faire le tour de la question et me forger une idée très précise de ce qui se fait de mieux actuellement.

Dans cette analyse, je vais faire un tour d’horizon de tous les points, positifs ou non, qui me paraissent importants pour décrire cette Forerunner 920XT.

forerunner-920xt-06

Ergonomie et look.

Grande nouveauté par rapport à la 910, cette 920XT se comporte, enfin, comme une véritable montre, capable de vous donner l’heure 24h/24 !! Cela n’a l’air de rien, mais il aura quand même fallu attendre de nombreuses années avant que Garmin n’intègre cette fonctionnalité… sommes toutes assez banale !

Légèrement plus fine que la 910XT, avec un écran également très légèrement plus petit, elle est également un peu plus légère (61 gr contre 72 gr pour la 910). Elle est également très agréable à porter et ceci malgré sa taille qui reste assez imposante.

Côté look, je n’ai pas eu la patience d’attendre la disponibilité du modèle tout noir, c’est pourquoi j’ai opté pour la blanche et rouge, certes assez voyante, mais plus fun que la noire. Et puis je me dis qu’elle est assortie à ma tenue (généralement en blanc… et rouge)… donc elle devrait passer inaperçue, du moins lors de mes sorties running !

forerunner-920xt

L’affichage

J’ai éprouvé un grand plaisir à retrouver la clarté et la grosseur d’affichage des données qui étaient l’un des atouts de la 910 ! Cela peut-être un petit détail, mais pour moi, qui commence malheureusement avec mon grand âge, à avoir la vue qui baisse, cela devient un critère déterminant dans le choix. L’écran reste lisible en toutes circonstances, même avec 4 données affichées sur l’écran (ce qui n’est malheureusement pas le cas de certaines montres concurrentes).

La 920 ne dispose pas du pseudo écran tactile de la 910 (qui permettait d’activer le rétro-éclairage en tapotant sur l’écran), il faut donc appuyer sur la touche ‘démarrer’ en haut à gauche pour activer le rétro-éclairage. La durée de celui-ci est paramétrable de 8″ à 1′ avec également la possibilité d’un mode permanent, mais très gourmand en énergie !

On notera également l’apparition de la couleur sur l’écran de la montre, mais ce point restera plus qu’anecdotique, car le rendu des couleurs est si pâle qu’on a vraiment du mal à les distinguer !

garmin-920xt-02

Fonctions Running

La grande nouveauté par rapport à la 910 (que propose toutes les montres concurrentes également) c’est la possibilité de paramétrer plusieurs profils sportifs différents et indépendants les uns des autres. Même si l’on est pas tri-athlète, cela permet de gérer des profils pour l’entrainement, la course sur route, le trail,… selon les désirs et besoins de chacun. Sur l’ancienne 910, il fallait reprogrammer manuellement sa montre avant chaque activité… pas très pratique !

Comme sur la 910 vous avez le chois d’afficher jusqu’à 4 écrans de données pouvant chacun contenir un maximum de 4 champs, à choisir parmi ceux prédéfinis, qui sans être totalement exhaustifs, permettent de répondre à la très grande majorité de vos besoins.

Nouveauté, l’ajout d’un écran pour suivre un partenaire virtuel pour ceux qui seraient intéressés par cette fonctionnalité.

Autre nouveauté importante par rapport à la 910 c’est l’intégration des fonctions d’analyse de foulées (déjà présentes sur la 620 et sur la Fenix2) qui permettent, grâce au capteur HRM-Run de la ceinture cardiaque d’enregistrer (et d’afficher en direct) les paramètres de foulée : cadence, temps de contact au sol, oscillation verticale. Si l’analyse de ces données peux être un peu pointue, leur évolution dans le temps vous montrera les progrès effectués sur votre dynamique de course.

Dernier point, important pour tous ceux qui font de la piste et du fractionné, la 920 (comme la 910) permet d’afficher les tours au centième de seconde sur la montre et dans l’historique (et au dixième sur Garmin Connect). Sur ce point, Garmin se démarque toujours de la concurrence qui malheureusement ne présente les temps intermédiaires qu’au dixième, voir à la seconde !! rendant impossible l’analyse d’une séance de VMA courte !

Le seul point que je regrette par rapport aux modèles concurrents concerne la gestion des auto-laps. Si Suunto et encore mieux Polar savent gérer de manière totalement dissociées les tours manuels et les tours automatiques (ce qui est très pratique pour par exemple suivre simultanément son chrono sur un parcours déterminé, tout en suivant les temps au km). Malheureusement, la 920 ne gère qu’un seul chrono pour les tours manuels et automatiques, ce qui ne permet pas l’utilisation de l’auto-lap lors d’une séance de fractionnés.

forerunner-920xt-gps

Les fonctions Cardio

Si Polar reste pour moi LA référence incontestable en matière de cardio-fréquencemètre, cette 920 n’a pas grand chose à lui envier.

En effet, Garmin a fait de gros progrès avec cette nouvelle ceinture cardio HRM-Run : plus confortable à porter que les précédentes, elle se fait vite oublier. Alors que les anciennes ceintures cardio de chez Garmin souffraient assez fréquemment d’interférences électrostatiques, vous faisant ainsi battre à plus de 220 pulses/min ! ce problème semble être maintenant résolu. Jusqu’à maintenant, je n’ai rencontré aucun problème de ce type.

Au niveau de la précision, rien à redire non plus, les valeurs indiquées sont similaires, à 1 ou 2 pulsation près maxi,  à celles données par une  ceinture Polar.

Comme chez Polar, l’analyse se fait battement par battement, seule manque la fonction d’analyse type R-R qui est proposée par Polar, mais qui reste difficile à interpréter.

L’autonomie

Vaste sujet que celui-ci pour les adeptes d’ultras-trails !! Si la plupart des montres proposent maintenant un mode ‘ultra’ avec environ 50 heures d’autonomie, je ne suis toujours pas convaincu. Avec un point par minute, il me semble impossible d’avoir un tracé suffisamment précis, impossible également de suivre son rythme de course. C’est la raison pour laquelle je ne regarde l’autonomie que dans le mode normal, avec un enregistrement par seconde !

Dans ce domaine, nous sommes encore assez loin du compte, et l’on progresse petit à petit ! La 920 gagne 4 petites heures par rapport à la 910 et est donc de fait la montre du marché qui offre l’autonomie la plus grande avec pas moins de 24 heures (si on active les satellites Glonass on retombe à 20h) ce qui suffira dans la très grande majorité des cas.

J’étudierai prochainement la possibilité, ou non, de recharger la montre en cours d’activité pour ceux qui auraient besoin d’une autonomie supérieure.

garmin-920xt-01

Fonctions prédictives de performance

Je dois avouer que j’ai toujours été un peu sceptique face à ces obscurs algorithmes de calculs qui en analysant vitesse, rythme cardiaque, dénivelé,… sont capable de prédire votre potentiel sur telle ou telle distance et d’extrapoler votre VO2max…

J’y vois plus un indicateur de la forme du moment et qui permettra de voir l’évolution au fil des jours et des mois pour rendre compte de votre progression et de votre état de fraîcheur à un instant t, et ceci indépendamment du type de séance et des chronos réalisés. Rien ne dit en effet que vous serez capable de réaliser les performances indiquées ou non.

L’indicateur de temps de récupération, me semble au premier abord, plutôt à côté de la plaque, car si je l’écoute, un simple footing d’une heure me vaudrais 4 jours de récupération !! Je verrais avec le temps, si ce calcul s’affine en prenant en compte mes caractéristiques personnelles. Quoi qu’il en soit, c’est bien moins intéressant que le système proposé sur la Polar V800 qui vous permet de suivre de manière quotidienne l’accumulation des efforts et une estimation de l’état de fatigue général.

Fonctions natation

Je n’ai pas encore testé la 920 en natation, faut dire que je nage comme une enclume, mais j’y viendrai et vous donnerai alors mes impressions sur son fonctionnement. Comme la Suunto, elle propose un système très pratique de tours automatiques à la fin de chaque longueur. Elle ne permet pas l’enregistrement de la FC sous l’eau mais collecte tous les paramètres de votre nage… mais là ce n’est que théorie, je vous en dirai plus après avoir fais le grand plongeon  !

Fonctions cyclisme

Aux fonctions similaires à celles de la course à pied s’ajoute la possibilité de coupler la 920XT avec un capteur de cadence et pour ceux qui peuvent se l’offrir avec un capteur de puissance…

La précision et qualité du GPS

Point crucial s’il en est pour les utilisateurs tels que moi, obsédés par la performance et le suivi en temps réel de ses informations. Si jusqu’à présent la Forerunner 910 était, à mon sens, la référence en la matière, qu’en est-il de cette nouvelle 920 ? Qu’apporte de plus, ou pas, la gestion des satellites Glonass ?

Lors de l’annonce de sa sortie, j’avais parié sur la nouvelle puce Sirf Star V, pour être dans la continuité de la Forerunner 910…. Force est de constater que je me suis bien trompé, puisque la 920XT est finalement équipée d’une puce extra-compacte produite par U-blox sous le nom de code AMY-5M !!

Le premier élément de réponse est arrivé très vite. A peine déballée la montre dans mon salon que j’entends un bip me signifiant que le GPS était OK. Incroyable, c’est la première montre capable de capter les satellites en intérieur, je n’en reviens encore pas ! Il faut dire que la prise en charge des satellites Russes en plus des GPS double quasiment la couverture et donc permet une capture plus rapide, même dans des zones de mauvaise réception.

Cette impression se confirme lors de mes sorties suivantes, à peine la montre démarrée, je capte les satellites en quelques secondes seulement, même si je suis en mouvement. C’est un point très positif, surtout en comparaison de certains modèles qui mettent parfois plusieurs minutes à se synchroniser !

Concernant la précision du GPS. J’espérais, sans trop y croire, que la 920 serait meilleure que la 910. Mais il ne fallait pas rêver, la précision est limitée non par les puces GPS mais par la NASA, et de leur côté les Russes ne font pas mieux !!

Après l’analyse de mes premières sorties, j’aurai tendance à dire que la précision est identique à celle de la 910, on y gagne peut-être très légèrement en justesse (écarts d’un tour à l’autre sur un même circuit) et ceci justement grâce à une meilleure couverture satellites.

J’en conclurai sur ce point que la 920 devient pour moi, d’une très courte tête, LA nouvelle référence en matière de GPS ! Et qu’il sera désormais difficile de faire mieux, à moins que les gouvernements ne décident de ne plus dégrader les signaux mis à la disposition du public !

Au moment même où j’écris ces lignes, je viens de recevoir une mise à jour de ce fameux Chipset 5M. Je ne l’ai pas encore testée, mais les commentaires sont très prometteurs, alors affaire à suivre…. je compléterai cette analyse d’ici peu.

Les fonctions de suivi d’activité

La montre est en mesure de compter vos pas tout au long de la journée. Fonction à la mode et un peu gadget, surtout pour moi qui, avec mon entrainement quasi-quotidien, remplis très vite les objectifs proposés par le système.

En revanche, une fonction très intéressante, bien qu’un peu empirique, est le suivi de votre activité pendant le sommeil. En activant ce mode la montre enregistre votre niveau d’activité nocturne toutes les minutes. Une fois téléchargées sur l’ordinateur, cela permet de se faire une (petite) idée de la qualité de ses nuits. Pour moi qui ai de gros soucis de sommeil cette fonction se révèle assez intéressante. Encore faudrait-il pouvoir faire un véritable lien entre les données du graphique et les phases réelles de sommeil ou de réveil…

920XT-analyse-sommeil

Autres fonctions

Grâce à une connectivité wifi, la montre est en mesure de télécharger toute seule vos données d’exercice sur Garmin Connect via votre PC. C’est assez sympa et évite de devoir retirer la montre et brancher le câble à chaque sortie… Cependant, chez moi, ça ne fonctionne pas à chaque fois, faut dire que ma connexion internet est un peu récalcitrante parfois !

Autre possibilité, qui peux s’avérer pratique lorsque vous êtes en déplacement, télécharger directement vos activités via l’application mobile Garmin Connect. Si la mise en route peux paraître un peu fastidieuse, notamment en ce qui concerne l’appairage de votre montre avec le téléphone. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois avant de comprendre qu’il fallait valider la connexion via un code donné par la montre…

Une fois cette opération fastidieuse réalisée, il suffit d’activer le mode bluetooth sur la montre pour que celle-ci se synchronise automatiquement avec Garmin Connect. C’est presque magique !. Mais attention, une fois les données transférées, pensez à désactiver le bluetooth car cela consomme pas mal d’énergie !

Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester le Live-tracking. Je ne l’utiliserai probablement pas en compétition car mon smartphone n’aimant pas trop l’eau je préfère ne pas l’emmener en course. Cependant je testerai probablement sur des reconnaissances de parcours, ce qui permettra à mon équipe de me retrouver si je me perds…

garmin-connect-mobile

Mes conclusions sur la Forerunner 920XT

Aucune montre n’est parfaite, mais de toutes celles que j’ai pu essayer depuis longtemps, cette 920XT est probablement celle qui s’en rapproche le plus. C’est la meilleure sur de nombreux points très importants à mes yeux :

  • meilleure autonomie
  • meilleur GPS
  • meilleure lisibilité des données
  • meilleure application d’analyse

Certains points de détails peuvent encore être améliorés notamment pour la gestion des auto-lap et des tours manuels, mais très franchement cela ne me fera pas changer d’avis sur cette Forerunner 920XT qui va m’accompagner dans toutes mes escapades pour cette nouvelle saison !

Où la trouver ?

Vous trouverez cette nouvelle Garmin Forerunner 920XT chez les meilleurs revendeurs du web, je vous cite pour exemple les meilleurs, avec un lien direct vers les pages produit :

Forerunner 920XT chez I-Run

Garmin Forerunner 920XT chez LePape

Garmin 920XT Univers-Running

Tous les prix du web pour Garmin Forerunner 920XT :

cliquez sur un produit pour voir tous les meilleurs tarifs

photo produit

Garmin Forerunner 920 XT HRM4-RUN Rouge / Blanc

à partir de 406.75 €



photo produit

Garmin Forerunner 920 XT HRM4-RUN Bleue / Noire

à partir de 445 €



photo produit

Garmin Forerunner 920 XT HRM Rouge / Blanc

à partir de 406.75 €



photo produit

Garmin Forerunner 920 XT HRM Bleue / Noire

à partir de 445 €



photo produit

Garmin Forerunner 920 XT Rouge / Blanc

à partir de 274.55 €



photo produit

Garmin Forerunner 920 XT Bleue / Noire

à partir de 279 €


*cashback : remise sous forme de prime fidélité, déductible sur votre prochaine commande


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (16 votes, average: 8,44 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


23 réflexions au sujet de « Garmin Forerunner 920XT : le test »

    1. Salut Jean-Guillaume,
      je n’ai pas encore fais de test quantitatif à ce sujet, mais effectivement vu ce que tu me dis, ça mérite que je me penche sur la question. En tous cas je ne m’aventurerai pas à l’activer sur un Ultra !!

    2. Plutôt une semaine! A raison de 2h d’activité par jour avec le GPS actif (sauf en natation) je tiens aisément 5-6 jours avec le bluetooth connecté en permanence (même la nuit)

  1. Bonjour, impossible de zoomer la carte pendant une activité en suivant un parcours. le zoom est automatique en fonction de la vitesse mais ne peut pas aller plus proche que 500 mètres ! autant dire que le suivi du parcours est impossible a cette distance. garmin a certainement rendu possible le zoom manuel, autrement cette fonctionnalité n’aurait strictement aucune utilité. Pourriez-vous m’indiquer la manipulation pour zoomer la carte manuellement pour avoir les précisions du parcours ? j’ai essayé en utilisant les flèches mais cela change l’écran de données. Merci pour votre aide

    1. Oui malheureusement il semblerait actuellement que cela ne soit pas possible, ce qui est dommage d’autant que ça fonctionnait très bien sur la 910 ! J’espère qu’une prochaine mise à jour du firmware permettra de corriger ce problème

  2. Cette montre parait jeter aux oubliettes la Polar V800 !
    En vous lisant, je comprends que la Polar est vraiment moins bien que cette 920 XT qui semble être la meilleurs montre du monde actuellement..

    1. Il faut relativiser, si pour moi la 920XT est la meilleure actuellement, cela ne veux pas dire que les autres sont mauvaises et à jeter à la benne !
      La V800 fait partie des 5 meilleures montres disponibles sur le marché, ensuite c’est histoire de goût personnels et de petits détails qui font pencher la balance dans un sens ou un autre…

  3. Je n’avais pas pensé à autant regarder de points spécifiques que votre équipe !! Très bon comparatif pour donner une idée de ce qui se fait en 215. Personnellement je suis une adepte de Garmin même si Polar reste certainement LA valeur sure. A bientôt et merci

  4. Bonjour,
    J’ai lu avec attention vos différents tests. J’ai depuis 4 ans un 610 mais malheureusement, sa batterie arrive en fin de vie.
    Je dois donc changer. J’habite en montagne et je fais beaucoup de vélo (parfois jusqu’à 8h par sortie) et de trail (mais juste des aller-retour aux sommets ou des courts circuits ce qui ne me prend pas plus de 2h à 4h aller-retour). J’ai également un Edge 800 pour le vélo et ses fonds de carte que je trouve très bien. N’ayant aucun usage des fonctions annexes (connexions au téléphone etc.), je reste à un usage relativement simple. Si ce n’est l’autonomie, je suis relativement satisfait de mon 610. J’ai pu lire dans un test ( http://fellrnr.com/wiki/GPS_Accuracy) qu’il était encore tout à fait correct au regard de ce qi se fait aujourd’hui. Malheureusement, ce test ne prend pas en compte l’altimètre, ce qui est bien dommage car j’ai pu lire tout et n’importe quoi en terme de comparaison sur ce sujet. Aujourd’hui j’hésite entre un Garmin 920XT, Fenix 3 ou un Ambit 2 (Black ou Silver, le Sapphire générant un surcoût qui à mon sens n’est pas justifié dans la mesure où je suis très soigneux). Les fonctions de localisation m’importe peu, j’emporte toujours avec moi en trail mon Edge800 à la ceinture (dans une pochette à l’origine prévue pour un talkie) avec le tout nouveau fonds de carte IGN France Montagne Pro et qui est impeccable pour m’orienter (mais nul pour le GPS car dans une pochette à la ceinture donc perte de signal etc.). Par contre, comme je l’ai dit plus haut j’habite en montagne. Mes parcours sont souvent boisés, couplés parfois avec des nuages. En outre, je ne fais que monter et descendre. Chez Garmin, ce que j’aime le plus, c’est le paramétrage des différents écrans d’affichage du GPS : on peut faire ce que l’on veut et mettre plus ou moins de paramètres par page, et jouer avec tous les paramètres. Ce dont je ne pourrais plus me passer aussi ce sont les laps. Je fais tous mes laps en manuel : un lap à chaque changement significatif d’inclinaison de pente. Et ce que j’aime chez Garmin, c’est retrouver dans Garmin Connect, pour chaque lap, le temps de base, le temps de déplacement (fonction essentielle pour moi qui passe mon temps à flaner et m’arrêter pour regarder le paysage ou les petites bêtes), la distance, la FC moyenne, le nbr de calories consommées. Or je ne suis pas certain de retrouver cela chez Suunto. Par contre, une fonction qui fonctionne mal sur le 610 c’est le calcul de % de pente instantané. En vélo, ça marche pas mal sur le Edge 800 (à condition que la réception soit bonne c’est à dire de ne pas être sur une route en sous-bois ou de ne pas “masquer” l’écran en se mettant en danseuse). Je trouve très pratique cette fonction. Ca me permet de gérer mon effort au mieux. J’aimerais retrouver cette fonction en trail, mais je ne sais pas si elle fonctionne bien sur les nouveaux GPS (sur le 610, ça ne marche pas). Donc j’ai plusieurs questions à vous poser vu que vous semblez bien connaître tous les produits :
    1) Est-ce que le système de “Lap” de chez Gramin est similaire chez Suunto : pour chaque lap, Est-ce que je peux retrouver le temps réel, le temps de déplacement (très important), la distance, la FC moyenne, les calories ?
    2) Est-ce que la gestion d’altimètre est vraiment plus précise en barométrique qu’en simulé (comme sur le 610) ?
    3) Est-ce que toutes ces nouvelles montres ont la fonction “Pente” (c’est ainsi qu’elle s’appelle sur le Edge et le 610) qui mesure le % de pente en instantané ? (si vous avez de la pente par chez vous, pouvez-vous tester cette fonction si ce n’est déjà fait et m’en faire un retour)
    4) Si j’achète un Suunto (beaucoup prétendent que le baromètre est plus fiable, mais sans faire de test objectifs et précis ce qui n’a à mon sens aucune valeur), vais-je récupérer les fonctions qui m’intéressent (voir ci-dessus) ?
    5) enfin, dans un de vos comparatifs, vous dites que l’Ambit 3 n’apporte rien de plus par rapport au 2 que de la technologie (genre connexion au téléphone, etc.). Au niveau GPS et altimètre, est-ce la même chose ?
    6) enfin, pour vous qui avez utilisé de nombreux GPS et qui ne semblez pas accro aux nouvelles trouvailles marketing, quel serait votre préférence parmi ces GPS, sachant que l’autonomie de tous ces modèles est très largement supérieure à mes besoins (car je sais que vous privilégiez le 920XT mais c’est aussi parce que c’est celui qui a la plus grande autonomie ce dont vous avez besoin. Mais moi je ne dépasse jamais 8h sur une sortie et encore, en vélo, et en vélo j’ai le Edge).

    Pour finir petite précision : l’autonomie d’un GPS diminue avec le temps et l’usage. Celle de mon 610 s’est fortement dégradée l’an passé (il faut dire que depuis 4 ans, avec 250 à 300 sorties par an de plus d’une heure, il en a passé du temps en rechargement…). Je suis actuellement au maxi à 2-3 h par charge. Et ça diminue encore. Donc si le 920XT vous satisfait aujourd’hui méfiez-vous, ca ne va pas durer. J’espère pour vous qu’entre-temps ils auront encore progressé.
    Enfin deuxième chose : le fix d’un GPS (très rapide selon vous sur le 920XT) est faussé par le fait que souvent, si un GPS agrippe rapidement les signaux, ce n’est pas pour autant que le signal est à 100%. Ce qu’il faudrait regarder et comparer, c’est le temps d’accroche pour avoir un signal à 100% et non celui où le GPS prétend être en mesure de démarrer la course. Il est évident que d’un point de vue marketing, le concepteur du logiciel a tout intérêt à faire prétendre au plus vite à son GPS qu’il est prêt. Mais cela ne veut pas dire que la bestiole est réellement prête à enregistrer correctement une trace.

    Merci de votre retour sur mes questions si vous en avez le temps et l’envie et bonnes courses (il vaut mieux courir que répondre aux questions…)

    1. Pour essayer de répondre à vos questions :
      1/ pour chaque temps intermédiaire on retrouve toutes les données de courses (vitesse, foulée, cardio,…)
      2/ l’alti barométrique est toujours plus efficace que le calcul effectué via la position GPS, cependant, comme tout alti baro il est sensible aux variations de conditions atmosphériques qui peuvent perturber les données
      3/ la fonction pente, ou vitesse ascensionnelle n’est pas disponible sur la 920XT mais l’est sur la Fenix 3
      4/ avec la Suunto il est possible de créer ses propres fonctions, donc réponse positive
      5/ l’ambit 3 n’est qu’une évolution ‘marketing’ de l’ambit 2, donc aucune différence au niveau baro
      6/ personnellement j’affectionne tout particulièrement la 920XT, cependant pour ce qui vous intéresse, la Fenix 3 répond à vos besoins, puisque c’est en réalité une 920XT ‘améliorée’

      1. Bonjour à vous. Je vous remercie beaucoup de m’avoir répondu et surtout en un temps aussi rapide. C’est vraiment très gentil de votre part.
        Après lecture de votre réponse, du coup, je me pose d’autres questions. Au début de mes recherches, je m’orientais plutôt vers un Fenix 2. Puis, après avoir lu de très nombreux avis négatifs même en version upgradée, je me suis plutôt orienté vers le 920XT (notamment après avoir lu vos articles). J’avais un peu laissé de côté le Fenix 3, pensant qu’il aurait les mêmes pb que le 2. Et puis je suis tombé sur l’ambit 2 avec plusieurs avis très positifs sur sa fiabilité. Enfin le côté budget est aussi venu se mêler au choix car l’ambit 2 est à 330 € environ, le 920XT à 440 € environ et le Fenix 3 à 480 € (au moins cher que j’ai trouvé pour l’instant). Le fenix 3 est le plus cher et il est 150 € plus cher que l’ambit 2. Sinon, j’avais aussi pensé au 910XT que l’on peut trouver à 280 € en me disant que dans la mesure où la VO2max est pour moi un gadget (j’ai 50 ans, je cours et je roule pour le plaisir, je ne cherche plus la performance et pour moi un GPS sert avant tout à enregistrer mes données de courses pour pouvoir les analyser ensuite à loisir sur mon PC et m’amuser avec…), je cherche avant tout le GPS qui sera capable de capter le plus correctement possible en sous-bois, lors des montées parfois importantes (telle 30 à 45 % en trail) sans trop être à la ramasse (le 610 me va pas mal actuellement si ce n’est l’autonomie trop courte à présent et l’altimètre parfois un peu léger et encore, depuis que j’utilise en course le Edge avec fonds de carte IGN, je n’ai plus vraiment besoin de précision altimétrique en cours de course. Et le PC corrige pas trop mal les données finales). Du coup, compte tenu des écarts de prix, et de mon complément d’information sur mon utilisation, maintenez-vous votre préférence au Fenix 3 ou bien est-ce que vous réviseriez votre première suggestion ? Ca ne me gêne pas forcément d’acheter le plus cher, mais si je peux avoir aussi bien pour moins cher, c’est évidemment préférable (encore que je n’en saurais rien puisque je ne peux pas tous les acheter…).

        1. Avec ce que vous m’apportez comme précisions, je dirai alors que le meilleur rapport qualité/prix est la 910XT, qui plus est, c’est elle qui dispose du GPS le plus précis de toutes !!

          1. Et bien alors je me fie à vos conseil. Zouh ! C’est parti pour une 910XT. Surtout si son GPS est le plus précis.
            Merci beaucoup du temps que vous m’avez consacré et bonne continuation. J’ai mis votre site en favoris, j’y reviendrais avec plaisir.

  5. Bonjour,
    Pouvez vous me dire s’il est possible de récupérer la fonction auto lap par position et non seulement par distance comme on pouvait le faire sur la 910?
    J’ai cru voir que la fonction avait disparu mais j’ai du mal à le croire vu l’utilité de tous les sportifs lors d’entrainements en vélo ou course à pied.
    D’avance merci.
    Cordialement.
    Pierre-Alain

  6. Bonsoir,

    Juste un petit ajout concernant l’autolap: il est possible de paramétrer parmi les champs à afficher “temps du tour en cours”, autrement dit un chrono qui débute à chaque autolap ou à chaque appui manuel sur la touche lap.

    Donc dans le cas d’une séance de fractionné (si pas préenregistrée dans la montre), à chaque appui sur la touche lap on a un chrono qui se lance.

    Voilà! 🙂

    1. rien de plus simple, il suffit de déclencher une activité normalement. Lorsque les pâtes sont cuites, arrêter le chrono, sortir les pâtes de l’eau et choisir ‘ne pas enregistrer’ l’activité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *