Archives par mot-clé : montre cardio GPS

Garmin Fenix3, La nouveauté Montre Cardio GPS 2015

Garmin Fenix 3 : Une nouvelle génération de montres cardio-GPS

Garmin n’en finit plus d’innover, c’est maintenant au tour de la Fenix de subir un lifting complet. Mais qu’est ce qui se cache vraiment derrière cette Fenix 3 qui se présente plus comme un mix entre la nouvelle vedette de la marque, la Forerunner 920XT et la Fenix 2 ?

En effet, si côté look on reconnaîtra sans équivoque la gamme Fenix, en ce qui concerne les fonctionnalités, on se rapproche plus de la 920 XT. Alors cette Fenix 3 ne serait-elle finalement qu’une 920XT dans un corps de Fenix ? C’est ce que nous allons tenter de décortiquer dans cette analyse de la ‘Bête’ !!

Design de la Garmin Fenix 3

On ne s’y trompe pas, nous avons bien affaire à une Fenix ! Sobre, ronde son design en fait une véritable montre à porter au quotidien, beaucoup plus discrète que la 920 !! Au niveau des dimensions, elle est très légèrement plus grande que la Fenix2 et est plus fine d’un petit millimètre (51 x 51 x 16). Dans sa version standard elle est par contre beaucoup plus légère que sa grande soeur, avec seulement 70gr contre 80 à la Fenix2 mais reste plus lourde que la 920 (61gr).

Côté affichage la taille de l’écran reste sensiblement la même que pour la Fenix2 mais la résolution est très nettement meilleure avec ses 218 x 218 pixels !! Et effectivement cela se ressent tout de suite. En effet, la lisibilité des écrans et des données est remarquable alors que cela était pour moi l’un des problèmes majeurs de la Fenix 2, on retrouve ici le niveau de qualité de la Forerunner 920 !

Comme la 920 elle permet l’affichage de 4 données simultanées par écran. Elle possède également l’affichage en couleur mais celui-ci reste bien pâlichon et les couleurs ne sont pas toujours évidentes à voir, mais cela relève plus du détail inutile, donc on ne lui en tiendra pas rigueur.

En ce qui concerne les dimensions et le poids, la Fenix 3 est légèrement plus épaisse que la 920XT, mais également plus lourde puisqu’elle atteint, dans sa version ‘standard’ 82 gr contre 61 à la 920XT (et 85 à la Fenix 2).

fenix-3-saphire

Ce qui change par rapport à la Forerunner 920XT

La précision du GPS

Point fondamental pour tous les accros de technologie et de performance, la précision du GPS est LE point qui retiens toute mon attention. Même si Garmin se fait très discret quand au nom de la puce GPS utilisée, il semblerait qu’il s’agisse de la même que pour la 920XT… Si cette puce est relativement satisfaisante par rapport à certaines concurrentes, il n’en reste pas moins que nous sommes loin de la précision qu’avait en son temps la 910XT avec sa Sirf Star IV et ce malgré la compatibilité GLONASS.

Le résultat en est que le GPS coupe quasi systématiquement les virages, ce qui résulte en une sous-estimation des distances parcourues, avec parfois des écarts assez importants. Il faut toutefois relativiser car au final sur des parcours entre 50 et 80 km l’écart constaté à l’arrivée ne sera … que de quelques centaines de mètres, soit moins de 1%, ce qui reste plus qu’acceptable !

La nouveauté de la Fenix3 est la prise en compte de la distance  3D (le GPS donne une position ‘à plat’ qui ne tient pas compte du dénivelé, hors si la pente est importante, la distance parcourue l’est également (cf théorème de Pythagore). Si l’idée de base est ingénieuse, comme pour toute nouveauté, la réalité est moins rose : Il est indispensable de déconnecter cette fonctionnalité, sous peine de voir des écarts de distance encore plus importants qu’avec la 920 !

L’autonomie

Autre point crucial pour tous les ultra-trailers, il s’agit réellement du nerf de la guerre. En mode ‘normal’ elle vous proposera seulement 20 h d’autonomie (contre 24 à la 920) mais elle possède un atout majeur par rapport à sa grande soeur :

Contrairement à la 920 qui interrompt l’activité dès que l’on branche un chargeur, la Fenix 3 autorise le rechargement tout en poursuivant l’activité en cours. Gros, voir énorme avantage pour les amateurs d’Ultras qui n’auront qu’à se munir d’un petit chargeur portable pour prolonger la durée de vie de la batterie pour toute la durée de leur périple. Et quand on sait que la capacité mémoire en mode ‘normal’ atteint allègrement les 60 heures, il n’y aura donc aucun problème pour aller au bout des épreuves, même les plus longues !

La navigation

Depuis la 910, il est possible de suivre un parcours enregistré au préalable sur la montre, que cela soit un itinéraire déjà effectué ou bien une trace GPX créée de toutes pièces. Si le suivi d’une telle trace demande quelques séances d’entrainement au préalable on fini par s’y habituer et ainsi l’on peut se lancer en toute sécurité à l’assaut de parcours inconnus.

Je m’attarderai principalement sur la fonction de zoom qui sur la 910 permettait d’aller de 20m à plusieurs km. Cette fonction, indispensable pour ne pas se perdre, avait totalement disparue de la 920, qui ne proposait qu’une seule échelle : 300m ce qui en terrain sinueux n’est pas franchement confortable (sur la 910 je jonglais entre 50m et 120m selon les zones…)

Bonne nouvelle puisque la nouvelle Fenix3 propose à nouveau le fonction zoom ce qui permettra un meilleur suivi des tracés.

Sur la Fenix 2 il était possible de télécharger des fonds de cartes, ce n’est plus le cas sur la Fenix3, cette fonctionnalité étant désormais réservée à la nouvelle Epix…

A noter également la présence d’une boussole électronique pour les fanas de l’orientation.

fenix3-3

Ce qui ne change pas par rapport à la 920XT

Cette Fenix3 étant réalisée sur la même base que la Forerunner 920XT, il est tout à fait naturel d’en retrouver quasiment toutes les fonctionnalités. Je vous citerai ici les principales et vous invite à consulter mes articles sur la 920XT pour de plus amples informations :

Présentation Garmin Forerunner 920XT

Test Garmin Forerunner 920XT

Voici donc la liste des principales fonctionnalités :

  • analyse de la foulée : oscillations verticale, temps de contact au sol, cadence
  • fonctions prédictives : estimation de la VO2max, temps de récupération, performances sur 5,10k, semi, marathon
  • fonctions connectées : liaison bluetooth, notifications appel, sms, live-tracking, transfert automatique vers Connect
  • bracelet d’activité : analyse sommeil, compteur de pas quaotidien
  • fonctions natation : calcul indice SWOLF, compteur automatique nombre de longueurs, reconnaissance nage
  • fonctions vélo : connectivité possible avec capteur de cadence, capteur de puissance (non fournis)
  • fonctions running : partenaires virtuel, programmation entrainement, alarmes de temps, distances, tour automatique

Garmin-Fenix3

Mes conclusions

Difficile de choisir entre la Forerunner 920XT et cette nouvelle Fenix3 tant elles sont proches en terme de fonctionnalités. Cependant, quelques petits détails (navigation, recharge en cours d’activité) auraient tendance à faire pencher la balance en faveur de la Fenix 3 pour une utilisation en Ultra. Sinon, le choix se fera plus au niveau de l’esthétique, La Fenix3 ayant un look un peu plus ‘classique’ et la 920 ‘sportif’.

Il sera à mon avis difficile de faire mieux que ces Fenix3 et 920XT, la seule chose qui pourrait encore être améliorée étant la précision du GPS qui malheureusement n’arrive pas tout à fait au niveau de ce que l’on avait connu avec la 910, référence absolue en la matière à ce jour.

Le seul “inconvénient” est évidemment son prix qui se place dans l’exacte lignée des montres cardio-GPS haut de gamme : à savoir 449€ sans ceinture cardio et 499€ avec, dans la version de base. Pour la version Saphire, comptez 100€ supplémentaires…

Où la trouver ?

Voici ma sélection des meilleures boutiques du Web où vous pourrez la trouver au meilleur prix :

Garmin Fenix 3 chez Lepape

Fenix 3 sur i-run.fr

  Fenix 3 chez Univers-Running

 

Tous les prix du web pour la Garmin Fenix 3:

cliquez sur un produit pour voir tous les meilleurs tarifs

photo produit

Garmin Fenix 3 Gray

à partir de 349 €



photo produit

Garmin Fenix 3 Rouge / Argent

à partir de 362.91 €



photo produit

Garmin Fenix 3 Silver / Rouge HRM Run

à partir de 399 €



photo produit

Garmin Fenix 3 Gray HRM run

à partir de 349 €



photo produit

Garmin Fenix 3 Sapphire

à partir de 379.05 €



photo produit

Garmin Fenix 3 Sapphire HRM run

à partir de 349 €



photo produit

Garmin Fenix 3 Sapphire Edition HRM-Run

à partir de 502.55 €


*cashback : remise sous forme de prime fidélité, déductible sur votre prochaine commande

Le teaser vidéo de présentation de la Fenix 3


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (10 votes, average: 7,20 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Garmin Forerunner 920XT : le test

Test de la Forerunner 920XT : Le must du cardio-GPS

Depuis l’annonce de sa sortie, je trépignais d’impatience à l’idée d’essayer cette nouvelle montre qui devait remplacer l’illustre 910XT dont je ne tarirais pas d’éloges ! J’ai bien tenté de résister, mais à l’approche des fêtes, et en manque d’idées cadeaux, j’ai craqué et me suis offert cette petite bombe de technologie !

Après avoir testé tous les modèles haut de gamme de chez Polar et Suunto, ne manquait plus que cette Garmin 920XT pour faire le tour de la question et me forger une idée très précise de ce qui se fait de mieux actuellement.

Dans cette analyse, je vais faire un tour d’horizon de tous les points, positifs ou non, qui me paraissent importants pour décrire cette Forerunner 920XT.

forerunner-920xt-06

Ergonomie et look.

Grande nouveauté par rapport à la 910, cette 920XT se comporte, enfin, comme une véritable montre, capable de vous donner l’heure 24h/24 !! Cela n’a l’air de rien, mais il aura quand même fallu attendre de nombreuses années avant que Garmin n’intègre cette fonctionnalité… sommes toutes assez banale !

Légèrement plus fine que la 910XT, avec un écran également très légèrement plus petit, elle est également un peu plus légère (61 gr contre 72 gr pour la 910). Elle est également très agréable à porter et ceci malgré sa taille qui reste assez imposante.

Côté look, je n’ai pas eu la patience d’attendre la disponibilité du modèle tout noir, c’est pourquoi j’ai opté pour la blanche et rouge, certes assez voyante, mais plus fun que la noire. Et puis je me dis qu’elle est assortie à ma tenue (généralement en blanc… et rouge)… donc elle devrait passer inaperçue, du moins lors de mes sorties running !

forerunner-920xt

L’affichage

J’ai éprouvé un grand plaisir à retrouver la clarté et la grosseur d’affichage des données qui étaient l’un des atouts de la 910 ! Cela peut-être un petit détail, mais pour moi, qui commence malheureusement avec mon grand âge, à avoir la vue qui baisse, cela devient un critère déterminant dans le choix. L’écran reste lisible en toutes circonstances, même avec 4 données affichées sur l’écran (ce qui n’est malheureusement pas le cas de certaines montres concurrentes).

La 920 ne dispose pas du pseudo écran tactile de la 910 (qui permettait d’activer le rétro-éclairage en tapotant sur l’écran), il faut donc appuyer sur la touche ‘démarrer’ en haut à gauche pour activer le rétro-éclairage. La durée de celui-ci est paramétrable de 8″ à 1′ avec également la possibilité d’un mode permanent, mais très gourmand en énergie !

On notera également l’apparition de la couleur sur l’écran de la montre, mais ce point restera plus qu’anecdotique, car le rendu des couleurs est si pâle qu’on a vraiment du mal à les distinguer !

garmin-920xt-02

Fonctions Running

La grande nouveauté par rapport à la 910 (que propose toutes les montres concurrentes également) c’est la possibilité de paramétrer plusieurs profils sportifs différents et indépendants les uns des autres. Même si l’on est pas tri-athlète, cela permet de gérer des profils pour l’entrainement, la course sur route, le trail,… selon les désirs et besoins de chacun. Sur l’ancienne 910, il fallait reprogrammer manuellement sa montre avant chaque activité… pas très pratique !

Comme sur la 910 vous avez le chois d’afficher jusqu’à 4 écrans de données pouvant chacun contenir un maximum de 4 champs, à choisir parmi ceux prédéfinis, qui sans être totalement exhaustifs, permettent de répondre à la très grande majorité de vos besoins.

Nouveauté, l’ajout d’un écran pour suivre un partenaire virtuel pour ceux qui seraient intéressés par cette fonctionnalité.

Autre nouveauté importante par rapport à la 910 c’est l’intégration des fonctions d’analyse de foulées (déjà présentes sur la 620 et sur la Fenix2) qui permettent, grâce au capteur HRM-Run de la ceinture cardiaque d’enregistrer (et d’afficher en direct) les paramètres de foulée : cadence, temps de contact au sol, oscillation verticale. Si l’analyse de ces données peux être un peu pointue, leur évolution dans le temps vous montrera les progrès effectués sur votre dynamique de course.

Dernier point, important pour tous ceux qui font de la piste et du fractionné, la 920 (comme la 910) permet d’afficher les tours au centième de seconde sur la montre et dans l’historique (et au dixième sur Garmin Connect). Sur ce point, Garmin se démarque toujours de la concurrence qui malheureusement ne présente les temps intermédiaires qu’au dixième, voir à la seconde !! rendant impossible l’analyse d’une séance de VMA courte !

Le seul point que je regrette par rapport aux modèles concurrents concerne la gestion des auto-laps. Si Suunto et encore mieux Polar savent gérer de manière totalement dissociées les tours manuels et les tours automatiques (ce qui est très pratique pour par exemple suivre simultanément son chrono sur un parcours déterminé, tout en suivant les temps au km). Malheureusement, la 920 ne gère qu’un seul chrono pour les tours manuels et automatiques, ce qui ne permet pas l’utilisation de l’auto-lap lors d’une séance de fractionnés.

forerunner-920xt-gps

Les fonctions Cardio

Si Polar reste pour moi LA référence incontestable en matière de cardio-fréquencemètre, cette 920 n’a pas grand chose à lui envier.

En effet, Garmin a fait de gros progrès avec cette nouvelle ceinture cardio HRM-Run : plus confortable à porter que les précédentes, elle se fait vite oublier. Alors que les anciennes ceintures cardio de chez Garmin souffraient assez fréquemment d’interférences électrostatiques, vous faisant ainsi battre à plus de 220 pulses/min ! ce problème semble être maintenant résolu. Jusqu’à maintenant, je n’ai rencontré aucun problème de ce type.

Au niveau de la précision, rien à redire non plus, les valeurs indiquées sont similaires, à 1 ou 2 pulsation près maxi,  à celles données par une  ceinture Polar.

Comme chez Polar, l’analyse se fait battement par battement, seule manque la fonction d’analyse type R-R qui est proposée par Polar, mais qui reste difficile à interpréter.

L’autonomie

Vaste sujet que celui-ci pour les adeptes d’ultras-trails !! Si la plupart des montres proposent maintenant un mode ‘ultra’ avec environ 50 heures d’autonomie, je ne suis toujours pas convaincu. Avec un point par minute, il me semble impossible d’avoir un tracé suffisamment précis, impossible également de suivre son rythme de course. C’est la raison pour laquelle je ne regarde l’autonomie que dans le mode normal, avec un enregistrement par seconde !

Dans ce domaine, nous sommes encore assez loin du compte, et l’on progresse petit à petit ! La 920 gagne 4 petites heures par rapport à la 910 et est donc de fait la montre du marché qui offre l’autonomie la plus grande avec pas moins de 24 heures (si on active les satellites Glonass on retombe à 20h) ce qui suffira dans la très grande majorité des cas.

J’étudierai prochainement la possibilité, ou non, de recharger la montre en cours d’activité pour ceux qui auraient besoin d’une autonomie supérieure.

garmin-920xt-01

Fonctions prédictives de performance

Je dois avouer que j’ai toujours été un peu sceptique face à ces obscurs algorithmes de calculs qui en analysant vitesse, rythme cardiaque, dénivelé,… sont capable de prédire votre potentiel sur telle ou telle distance et d’extrapoler votre VO2max…

J’y vois plus un indicateur de la forme du moment et qui permettra de voir l’évolution au fil des jours et des mois pour rendre compte de votre progression et de votre état de fraîcheur à un instant t, et ceci indépendamment du type de séance et des chronos réalisés. Rien ne dit en effet que vous serez capable de réaliser les performances indiquées ou non.

L’indicateur de temps de récupération, me semble au premier abord, plutôt à côté de la plaque, car si je l’écoute, un simple footing d’une heure me vaudrais 4 jours de récupération !! Je verrais avec le temps, si ce calcul s’affine en prenant en compte mes caractéristiques personnelles. Quoi qu’il en soit, c’est bien moins intéressant que le système proposé sur la Polar V800 qui vous permet de suivre de manière quotidienne l’accumulation des efforts et une estimation de l’état de fatigue général.

Fonctions natation

Je n’ai pas encore testé la 920 en natation, faut dire que je nage comme une enclume, mais j’y viendrai et vous donnerai alors mes impressions sur son fonctionnement. Comme la Suunto, elle propose un système très pratique de tours automatiques à la fin de chaque longueur. Elle ne permet pas l’enregistrement de la FC sous l’eau mais collecte tous les paramètres de votre nage… mais là ce n’est que théorie, je vous en dirai plus après avoir fais le grand plongeon  !

Fonctions cyclisme

Aux fonctions similaires à celles de la course à pied s’ajoute la possibilité de coupler la 920XT avec un capteur de cadence et pour ceux qui peuvent se l’offrir avec un capteur de puissance…

La précision et qualité du GPS

Point crucial s’il en est pour les utilisateurs tels que moi, obsédés par la performance et le suivi en temps réel de ses informations. Si jusqu’à présent la Forerunner 910 était, à mon sens, la référence en la matière, qu’en est-il de cette nouvelle 920 ? Qu’apporte de plus, ou pas, la gestion des satellites Glonass ?

Lors de l’annonce de sa sortie, j’avais parié sur la nouvelle puce Sirf Star V, pour être dans la continuité de la Forerunner 910…. Force est de constater que je me suis bien trompé, puisque la 920XT est finalement équipée d’une puce extra-compacte produite par U-blox sous le nom de code AMY-5M !!

Le premier élément de réponse est arrivé très vite. A peine déballée la montre dans mon salon que j’entends un bip me signifiant que le GPS était OK. Incroyable, c’est la première montre capable de capter les satellites en intérieur, je n’en reviens encore pas ! Il faut dire que la prise en charge des satellites Russes en plus des GPS double quasiment la couverture et donc permet une capture plus rapide, même dans des zones de mauvaise réception.

Cette impression se confirme lors de mes sorties suivantes, à peine la montre démarrée, je capte les satellites en quelques secondes seulement, même si je suis en mouvement. C’est un point très positif, surtout en comparaison de certains modèles qui mettent parfois plusieurs minutes à se synchroniser !

Concernant la précision du GPS. J’espérais, sans trop y croire, que la 920 serait meilleure que la 910. Mais il ne fallait pas rêver, la précision est limitée non par les puces GPS mais par la NASA, et de leur côté les Russes ne font pas mieux !!

Après l’analyse de mes premières sorties, j’aurai tendance à dire que la précision est identique à celle de la 910, on y gagne peut-être très légèrement en justesse (écarts d’un tour à l’autre sur un même circuit) et ceci justement grâce à une meilleure couverture satellites.

J’en conclurai sur ce point que la 920 devient pour moi, d’une très courte tête, LA nouvelle référence en matière de GPS ! Et qu’il sera désormais difficile de faire mieux, à moins que les gouvernements ne décident de ne plus dégrader les signaux mis à la disposition du public !

Au moment même où j’écris ces lignes, je viens de recevoir une mise à jour de ce fameux Chipset 5M. Je ne l’ai pas encore testée, mais les commentaires sont très prometteurs, alors affaire à suivre…. je compléterai cette analyse d’ici peu.

Les fonctions de suivi d’activité

La montre est en mesure de compter vos pas tout au long de la journée. Fonction à la mode et un peu gadget, surtout pour moi qui, avec mon entrainement quasi-quotidien, remplis très vite les objectifs proposés par le système.

En revanche, une fonction très intéressante, bien qu’un peu empirique, est le suivi de votre activité pendant le sommeil. En activant ce mode la montre enregistre votre niveau d’activité nocturne toutes les minutes. Une fois téléchargées sur l’ordinateur, cela permet de se faire une (petite) idée de la qualité de ses nuits. Pour moi qui ai de gros soucis de sommeil cette fonction se révèle assez intéressante. Encore faudrait-il pouvoir faire un véritable lien entre les données du graphique et les phases réelles de sommeil ou de réveil…

920XT-analyse-sommeil

Autres fonctions

Grâce à une connectivité wifi, la montre est en mesure de télécharger toute seule vos données d’exercice sur Garmin Connect via votre PC. C’est assez sympa et évite de devoir retirer la montre et brancher le câble à chaque sortie… Cependant, chez moi, ça ne fonctionne pas à chaque fois, faut dire que ma connexion internet est un peu récalcitrante parfois !

Autre possibilité, qui peux s’avérer pratique lorsque vous êtes en déplacement, télécharger directement vos activités via l’application mobile Garmin Connect. Si la mise en route peux paraître un peu fastidieuse, notamment en ce qui concerne l’appairage de votre montre avec le téléphone. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois avant de comprendre qu’il fallait valider la connexion via un code donné par la montre…

Une fois cette opération fastidieuse réalisée, il suffit d’activer le mode bluetooth sur la montre pour que celle-ci se synchronise automatiquement avec Garmin Connect. C’est presque magique !. Mais attention, une fois les données transférées, pensez à désactiver le bluetooth car cela consomme pas mal d’énergie !

Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester le Live-tracking. Je ne l’utiliserai probablement pas en compétition car mon smartphone n’aimant pas trop l’eau je préfère ne pas l’emmener en course. Cependant je testerai probablement sur des reconnaissances de parcours, ce qui permettra à mon équipe de me retrouver si je me perds…

garmin-connect-mobile

Mes conclusions sur la Forerunner 920XT

Aucune montre n’est parfaite, mais de toutes celles que j’ai pu essayer depuis longtemps, cette 920XT est probablement celle qui s’en rapproche le plus. C’est la meilleure sur de nombreux points très importants à mes yeux :

  • meilleure autonomie
  • meilleur GPS
  • meilleure lisibilité des données
  • meilleure application d’analyse

Certains points de détails peuvent encore être améliorés notamment pour la gestion des auto-lap et des tours manuels, mais très franchement cela ne me fera pas changer d’avis sur cette Forerunner 920XT qui va m’accompagner dans toutes mes escapades pour cette nouvelle saison !

Où la trouver ?

Vous trouverez cette nouvelle Garmin Forerunner 920XT chez les meilleurs revendeurs du web, je vous cite pour exemple les meilleurs, avec un lien direct vers les pages produit :

Forerunner 920XT chez I-Run

Garmin Forerunner 920XT chez LePape

Garmin 920XT Univers-Running

Tous les prix du web pour Garmin Forerunner 920XT :

cliquez sur un produit pour voir tous les meilleurs tarifs

photo produit

Garmin Forerunner 920 XT HRM4-RUN Rouge / Blanc

à partir de 406.75 €



photo produit

Garmin Forerunner 920 XT HRM4-RUN Bleue / Noire

à partir de 379.05 €



photo produit

Garmin Forerunner 920 XT HRM Rouge / Blanc

à partir de 406.75 €



photo produit

Garmin Forerunner 920 XT HRM Bleue / Noire

à partir de 379.05 €



photo produit

Garmin Forerunner 920 XT Rouge / Blanc

à partir de 274.55 €



photo produit

Garmin Forerunner 920 XT Bleue / Noire

à partir de 279 €


*cashback : remise sous forme de prime fidélité, déductible sur votre prochaine commande


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (16 votes, average: 8,44 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :


Test Polar M400 : la petite qui a tout d’une grande

Montre cardio-GPS Polar M400

Petite soeur de la V800, j’ai été particulièrement intrigué par la sortie de cette nouvelle Polar M400 qui, sur le papier, offre des caractéristiques très proches de la V800… pour un prix inférieur de plus de moitié !

Grâce à l’agence Bernascom, j’ai pu obtenir une montre de tests pour décortiquer la bête et me rendre compte par moi-même de tout son potentiel.

Bien sûr, la Polar M400 n’a pas la prétention de pouvoir rivaliser avec les montres haut de gamme que je présente actuellement, notamment en ce qui concerne l’autonomie, elle présente néanmoins des avantages susceptibles d’intéresser bon nombre de coureurs…

Dans mon test je m’appuierai beaucoup sur la comparaison avec la V800 de qui elle a hérité de bon nombre de fonctionnalités.

polar-m400

Aspect général :

De loin, la M400 ressemble beaucoup à la V800, mais en y regardant de plus près, on se rend compte qu’elle est beaucoup plus légère (57 gr contre 81 gr) légèrement plus petite et surtout beaucoup plus fine et finalement beaucoup plus agréable à porter. Elle se fait complètement oublier et tiens bien au poignet sans lourdeurs, ce qui est un point très positif pour moi qui ne porte pas souvent de montre !

m400-v800

Ergonomie d’utilisation

Digne petite soeur de la V800, elle lui ressemble à s’y méprendre et sons fonctionnement est identique, que cela soit sur le paramétrage des écrans que sur la présentation des données. Facile d’utilisation, il est possible de définir différents profils sportifs via l’application PolarFlow ou directement sur la montre.

Fonctionnalités Course à Pied

Là encore, elle est très similaire à sa grande soeur et propose les fonctionnalités essentielles pour la pratique de la course à pied. Avec enregistrement de la trace GPS, du rythme cardiaque, ainsi que la gestion de 2 types de temps partiels : automatiques, selon une distance paramétrée, et manuels. Ces 2 modes sont bien distincts et permettent de séparer les temps automatiques et manuels, ce qui est très appréciable sur une séance de fractionné.

Il est possible de paramétrer sa séance d’entrainement dans PolarFlow en fonction des temps, distances et zones de fréquence cardiaque.

On retrouve également la fonction d’évaluation de votre état de forme basée sur l’analyse de voter rythme cardiaque et des données GPS.

On regrettera néanmoins l’absence de la fonction de suivi de récupération, qui sans être à mon avis à suivre à la lettre, donne sur la V800 une petite idée de votre état de fatigue et peut vous aider dans la planification des séances suivantes ou en préparation d’une prochaine compétition.

cardio-gps-polar-m400

Fonctions multi-sports

La M400 est résolument orientée running, et s’il est possible de l’utiliser également sans difficultés en vélo, elle ne comprend pas de fonctions spécifiques à la natation. De plus, même si elle est spécifiée étanche à 30m, je ne me risquerai pas trop à l’utiliser dans l’eau. En effet, la connexion par la prise USB est certes protégées par un cache en caoutchouc, je ne suis pas certain que, dans le temps, cela soit suffisant pour protéger efficacement la montre.

Elle ne conviendra donc pas aux nageurs et autres tri-athlètes….

Le GPS intégré

La M400 permet l’enregistrement de votre trace GPS, ainsi que les relevés d’altitude (via données GPS, pas d’altimètre barométrique intégré). Elle vous permettra également de connaître votre vitesse et distance parcourue.

Petit bémol cependant, le temps pour capter les satellites est sensiblement plus long que sur la V800 et nécessite, le plus souvent, de rester immobile pendant de longues secondes. Petit bémol également en ce qui concerne la précision du dit GPS qui, du moins en milieu urbain, n’est pas excellente. Cela dit, les écarts relevés sur de courtes distances se compensent sur la durée, et les résultats finaux ne sont pas si éloignés de la réalité, seuls les puristes en la matière s’en plaindront.

Il n’y a pas non plus de fonction permettant de suivre un parcours pré-enregistré, mais est-ce bien grave, car si je l’utilise pour certaines reconnaissances, je ne suis pas certain que beaucoup de gens s’en servent !

trace-gps-m400

L’autonomie

C’est sans doute le point le plus important pour moi. En effet, je trouve déjà insuffisantes les 13 heures proposées par la V800… alors que dire des 8 heures maxi que l’on peut atteindre avec cette M400 ? C’est clairement insuffisant pour mon usage personnel, mais pourra convenir à bon nombre de coureurs qui s’alignent sur des distances inférieures.

La capacité mémoire de 30 heures est quant à elle suffisante au regard de l’autonomie de la batterie.

Si l’utilisation de la montre n’est pas désactivée lors de la charge (ce qui pourrait permettre d’envisager une recharge en cours d’activité) en revanche, la position de la prise USB (sur le dessous de la montre) interdit toute possibilité de la porter au poignet lors de la mise en charge…

cardio-polar-m400

Les fonctions d’activité quotidienne

Même si je ne suis pas franchement adepte de ces fonctions, c’est de plus en plus en vogue… La M400, tout comme la V800 permet d’enregistrer votre activité quotidienne : nombre de pas, temps de repos, temps assis, debout. Elle vous dira même de vous bouger si vous rester trop longtemps assis sans rien faire !!

Même en paramétrant la montre sur un niveau d’activité élevé, j’explose rapidement les scores avec mes séances d’entrainement, alors ces fonctionnalités ne m’apportent personnellement pas grand chose !

Conclusions :

Cette M400, de part son autonomie, ne peux me convenir à titre personnel. En revanche elle conviendra parfaitement à tout coureur de débutant à confirmé dont les objectifs se situent jusqu’à des trails de moyenne distance de 40 à 50 kms maximum.

Le rapport qualité/prix de cette montre est plus qu’excellent, car à moins de 200€, avec ceinture cardiaque incluse, il est vraiment difficile de trouver mieux !

De plus, cette montre est vraiment agréable à porter et pourra vous accompagner au quotidien, même en dehors de vos activités sportives.

Où la trouver ?

Disponible chez la plupart des revendeurs de matériel trail running, vous pouvez notamment la trouver dans les enseignes suivantes :

Polar M400 – Lepape

M400 chez I-Run

Cardio GPS Polar M400 – Univers-Running

Plus d’informations :

Consulter mes autres articles relatifs aux montres cardio-GPS et comparez :

 les meilleures montres Cardio-GPS du marché

 Comparatif des tarifs montres cardio-GPS

 

Tous les prix du web pour La montre cardio-GPS POLAR M400 :

cliquez sur un produit pour voir tous les meilleurs tarifs

photo produit

Polar M400 Noir HR

à partir de 132.05 €



photo produit

Polar M400 Blanc HR

à partir de 138.99 €



photo produit

Polar M400 Bleu HR

à partir de 132.05 €



photo produit

Polar M400 Rose HR

à partir de 122.55 €



photo produit

Polar M400 Noire

à partir de 113.05 €



photo produit

Polar M400 Blanc

à partir de 122.55 €



photo produit

Polar M400 Bleu

à partir de 113.05 €


*cashback : remise sous forme de prime fidélité, déductible sur votre prochaine commande


Autres articles recommandés pour vous :

Cet article vous a plu ? Faites le connaître : Partagez-le !


Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !

1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (71 votes, average: 6,55 out of 10)
Loading...

Soyez les premiers informés de nos prochains articles :